Consommer l’électricité la nuit pour supprimer une centrale nucléaire

Que ce soient les machines à laver le linge, le lave vaisselle, la pyrolyse, ou le chauffe-eau, il est meilleur pour l’environnement de les lancer la nuit que le jour.

Pourquoi consommer plus la nuit ?

… Pour consommer moins le jour 🙂

Vous me direz que nos appareils consomment autant le jour que la nuit, et vous aurez raison. Alors pourquoi est-ce mieux ?

Pour deux raisons :

  • Les sources de production d’énergie (centrales nucléaires notamment) produisent une quantité d’énergie à peu près constante, alors que la demande fluctue en fonction de l’heure de la journée. Pour combler la demande, il faut démarrer d’autres sources de production d’énergie polluantes ou les importer d’autres pays. Consommer moins d’électricité pendant la journée réduit la pollution liée aux centrales les plus polluantes (généralement du pétrole ou du charbon).
  • A l’inverse, les centrales (toujours nucléaires, cette source représentant 77% de l’énergie produite en France en 2014*) produisent trop d’énergie en heures creuses par rapport à la demande car elles ne peuvent pas s’arrêter ni réduire leur production dynamiquement (phénomène d’empoisonnement du combustible). Les moyens de stockage d’énergie en masse (STEP) étant encore limitées en France, une bonne partie de l’énergie produite la nuit est perdue, lorsqu’elle n’est pas revendue à bas prix à nos pays voisins. Consommer l’électricité la nuit permet d’éviter de gâcher l’énergie produite en surplus par les centrales.

* Source : Site EDF « Le nucléaire en chiffres »

Quelques chiffres

En été, la consommation moyenne en France est maximale à midi, alors qu’elle est de 34% de moins à 4h00 du matin.

En hiver, le pic est à 20h00 lorsque les ménages entrent à la maison, augmentent le chauffage (électrique) et commencent à cuisiner. A 4h00 du matin, on consomme en moyenne 24% de moins. La consommation moyenne en hiver est bien supérieure à celle en été à cause du chauffage électrique.

Les consommations sont en MW par demi-heure, source RTE.

Comment agir ?

C’est plutôt simple :

  • La majorité des lave-linges ont une fonction permettant de démarrer le lavage avec plusieurs de décalage. Pour une consommation optimale, visez un démarrage à 3h30 du matin.
  • Idem pour les lave-vaisselle
  • Idem pour les sèche-linge électriques (bientôt un article pour éviter de l’utiliser, de jour comme de nuit…)
  • Chargez vos appareils la nuit (téléphone, tablette, ordinateur portable). Idéalement, en branchant un interrupteur automatique qui démarrera à 3h00 du matin et s’arrêtera automatiquement 3 heures après.
  • Si vous avez du chauffage électrique programmable avec thermostat, commencez à chauffer votre logement à 15h00 afin que la température soit optimale lorsque vous arrivez chez vous à l’heure de pic de consommation (à partir de 19h00). Si votre logement est bien isolé, vous devriez même pouvoir vous permettre de mettre en pause le chauffage entre 19h00 et 20h30. La température du logement ne devrait pas baisser, surtout si vous cuisinez en même temps : les fours, casseroles et autres ustensiles produisant une chaleur devraient généralement compenser l’éventuelle baisse de température, en tous les cas dans les pièces à vivre. D’ailleurs j’en profite pour rappeler que pour dormir bien, une chambre devrait avoir une température entre 16 et 19°C. Frileux/se ? Prenez une grosse couette 🙂

Pour aller plus loin

  • Vous pouvez opter pour un double tarif jour/nuit. Ceci n’est cependant intéressant que si vous installez les équipements adéquats : chauffe-eau avec mode jour/nuit, chauffage électrique à inertie…
  • Vous chauffer 1°C de moins (bientôt un article sur le sujet)
  • Dans un futur qui n’appartient pas à la science-fiction, on pourra utiliser une version moins génératrice de déchets des batteries Tesla Powerball pour la maison (actuellement ça reste des grosses batteries qui consomment des ressources lors de leur production, et génératrices de déchets à recycler donc ce n’est pas idéal, mais le jour où la science permet des batteries « propres » et/ou sans fin de durée de vie ça sera une révolution).

 L’impact en chiffres

En l’état, je vais être honnête avec vous, faire votre machine à laver la nuit ne va pas réduire drastiquement la consommation d’énergie, cependant, chaque MWh de gagné est toujours ça de gagné.

Maintenant, amusons-nous à imaginer qu’on réussisse (avec des batteries et systèmes STEP cités ci-dessus) à totalement lisser la consommation sur la journée.

Dans un monde idéal où on arriverait à lisser la consommation totalement on pourrait supprimer une centrale nucléaire de 6 TWh en France.

 

Pour les fanas de calculs : la consommation moyenne lissée, à partir des courbes ci-dessus, donne une consommation quotidienne de :

  • 99 GWh en été au lieu du pic à 114 GHw
  • 180 GWh en hiver au lieu du pic à 161 GWh

On pourrait donc éviter de produire la différence entre le pic max et la consommation moyenne max, soit 19 GWh par jour, soit 7 TWh par an, l’équivalent d’une petite centrale nucléaire qui produit 6000 TWh par an.

* les courbes ci-dessus sont en MW par demi-heure, j’ai donc doublé les valeurs pour obtenir des MWh.

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *