Prendre l’escalier, c’est bon pour la santé et l’environnement

A la maison, au bureau, dans la métro, au supermarché… Les ascenseurs sont partout. Et pourtant, nous sommes nombreux à ne pas en avoir besoin.

Pourquoi prendre l’escalier ?

Pour plein de bonnes raisons !

  • Pour économiser de l’énergie. En particulier sur les anciens modèles d’ascenseurs qui n’ont pas été conçus avec un contrepoids et qui consomment donc beaucoup d’énergie.
  • Pour la santé ! Une marche modérée brûlera un peu de graisses, une marche rapide fortifiera le coeur. Dans les deux cas, monter 40 étages d’un gratte-ciel sera plus efficace qu’un seul étage, mais monter 2 étages 10 fois par jour ne peut pas faire de mal.
  • Pour moins de frustration : aux heures de pointe, en particulier dans les grands immeubles, il est plus frustrant d’attendre l’ascenseur que de monter à pied, même s’il est plus long de marcher. Quant au métro, il est toujours plaisant de doubler le troupeau 😉
  • Pour économiser (un peu) d’argent. Vous économiserez des charges communes à l’immeuble liées à la consommation de l’électricité, mais aussi à l’entretien du à l’usure de l’ascenseur

L’impact, en chiffres

Si vous prenez l’escalier au lieu de l’ascenseur, chez vous et au bureau :

  • Vous évitez de consommer entre 34 kWh et 76 kWh par an.
  • Vous brûlez 3 kg de graisses par an supplémentaires. Pas la peine de vous inscrire au club de gym.
  • Vous économisez 5 et 11 € par an en électricité. Pas grand chose, me direz-vous, mais n’oubliez pas que vous montrerez l’exemple au reste de la copropriété ou auprès de vos collègues ! En outre vous réduisez les coûts liés à l’entretien de l’ascenseur (non compris dans le calcul)

 

Pour les curieux et mathématiciens en herbe… Voici comment j’ai estimé les chiffres fournis :

  • Pour l’énergie
    • Je me suis référé aux mesures de l’excellent site EnergiePlus. Les deux chiffres annoncés correspondent aux deux technologies qu’on trouve communément dans les immeubles et bureaux : traction classique ou gearless. Selon la technologie de votre ascenseur, vous consommez en moyenne entre 16 et 35 Wh par utilisation (basé sur leur tableau donnant 447 kWh pour du Gearless ou 958 kWh pour une traction classique, pour 27 444 utilisations )
    • J’ai basé mon calcul sur une utilisation moyenne de 2 fois par jour à la maison 365 jours par an, et 6 fois par jour au bureau 240 jours par an (arrivée le matin, aller/retour pour le déjeuner, aller/retour pour une pause, départ le soir).
    • J’ai uniquement pris en compte l’énergie consommée par les déplacements, sachant qu’il faut ajouter la consommation d’électricité liée à l’éclairage.
  • Pour le coût : j’ai arrondi à 0,15 € par kWh
  • Pour les calories, j’ai utilisé une calculette en ligne du site Regivia en partant du principe que la montée durait 1 mn x 8 trajets les jours travaillés, pour une personne de 75 kg. Pour la perte en graisses j’ai utilisé la correspondance (certes abusive d’un point de vue strcitement scientifique) de 10 000 kCal équivaut à 1 kg de graisse.

C’est à vous !

Votre challenge : en remontant de la pause au bureau, proposez à vos deux collègues de continuer la discussion en montant les escaliers plutôt que l’ascenseur. Vous triplerez l’impact et pourrez continuer à critiquer votre boss, qui, lui, aura évidemment pris l’ascenseur. 😉

Partagez avez nous le nombre de marches que vous avez fait. Combien de Watts-heure économisés ? Combien de calories brulés ? Vous avez la banane ? (attention, ça peut être dangereux dans un escalier).

Twitter: Dorénavant je prends l’Escalier !

Addendum : parfois, vous pourrez en plus en profiter pour jouer d’un instrument 😉

Partagez votre amour pour la nature 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *