Comment prévenir la disparition des abeilles

Les abeilles représentent l’un des éléments essentiels de notre écosystème. Malgré tout, l’élevage de nombreuses ruches peut comporter certaines difficultés, auxquelles des entreprises tentent de remédier. C’est notamment le cas de la start-up Hostabee, qui permet d’optimiser le suivi des ruches afin de réduire de 33% la disparition des abeilles des ruches qu’ils supervisent.

Retranscription de l’interview

La start-up Hostabee développe des systèmes de ruches connectées qui permettent aux apiculteurs de suivre à distance l’état de santé des abeilles.

Au moyen d’un petit boîtier placé entre deux cadres de ruche, l’humidité et la température seront relevées toutes les heures. Ce système est comparable à la prise de température ou de la tension artérielle pour l’homme lors d’une visite chez un médecin. Le boîtier placé dans la ruche sera ainsi le thermomètre de l’apiculteur.

Ce dispositif permet à l’apiculteur de bénéficier de trois fonctionnalités principales :

  • Optimiser ses déplacements pour visiter les bonnes ruches au bon moment
  • Lutter contre la disparition des abeilles (car chaque année, dans le monde, un tiers des colonies d’abeilles disparaît)
  • Anticiper le vol des abeilles : dans la mesure où l’abeille se faisant de plus en plus rare, elle devient plus souvent sujette au vol.

A l’heure actuelle, plus de 300 ruches sont connectées, en France, en Europe et aux Etats-Unis. Ce dispositif permet d’autre part de n’ouvrir que les ruches le nécessitant réellement, et de réduire ainsi le stress subi par les abeilles lors des ouvertures de ruche. Il contribue donc au mieux-être animal.

Le choix du type de connexion a été déterminant dans l’élaboration de cet outil, puisque les ondes WIFI représentent un impact négatif sur la santé des abeilles : la perturbation que ces ondes engendrent font que les abeilles ne retrouvent plus la ruche. Les boîtiers sont de ce fait connectés par une technologie radio unidirectionnelle, qui va se contenter d’émettre toutes les heures la température, l’humidité, le niveau de batterie et la localisation, pour ensuite se placer hors tension. Le boîtier ne fonctionnera donc que quelques millisecondes par heure, et les ondes qu’il génère n’auront qu’un impact quasiment inexistant sur la colonie.

Ces boîtiers sont déjà en production, et l’un de leurs objectifs est de réduire d’un tiers la disparition des colonies. La perte des colonies étant multi-factorielle, il y a 1 200 000 ruches en France, et 400 000 sont amenées à disparaître chaque année, ce qui contraint les apiculteurs à se concentrer sur le renouvellement des colonies, à défaut de la production de miel. Avec Hostabee, un tiers de ces 400 000 pourrait être sauvé.

En savoir plus : https://hostabee-site.firebaseapp.com/

Partagez votre amour pour la nature 🙂

2 réflexions sur « Comment prévenir la disparition des abeilles »

    1. La technologie au service de la pollinisation c’est cool même si je préfèrerais qu’on ait plein d’abeilles – et espérons que les oiseaux ne vont pas manger les robots-abeilles ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *