Occasion & écologie

Acheter et vendre d’occasion permet non seulement de faire des économies, mais également d’avoir un gros impact positif pour l’environnement. Que ce soit une voiture, un téléphone, de l’électroménager ou des meubles d’occasion, tout ce que vous achetez d’occasion n’a pas besoin d’être produit en neuf. Alors pourquoi se priver de faire de bonnes affaires ?

Pourquoi acheter et vendre d’occasion ?

  • En tant qu’acheteur vous pouvez faire de sacrées économies !
  • En tant que vendeur :
    • Vous récupérez de l’argent « immobilisé »
    • Vous désencombrez votre logement, pour plus de sérénité 🙂
    • Vous pouvez faire un acte social en vendant à très bas prix un objet à quelqu’un qui n’aurait pas les moyens de l’acheter au prix fort.
  • Et globalement : grâce au réemploi de ce qui est vendu, il n’est pas nécessaire de produire neuf cet objet, ce qui
    • économise des ressources (énergie, matières premières, eau) et réduit la pollution liés à sa production
    • réduit la production de déchets liés à la fin de vie
  • Vous allez moins stresser d’abîmer un produit d’occasion
  • Vous aurez un impact culturel : une bonne partie des biens culturels sont achetés d’occasion (livres, musique, films…), vous participez à leur circulation auprès du plus grand nombre
  • Vous contournerez l’injonction de la mode : les marques ont créé des cycles de mode si courts qu’il est facile de trouver un habit « à la mode » pas longtemps après la mode en question…

L’impact, en chiffres

Côté économique, les transactions sur le marché de l’occasion représentent en moyenne près de 2000 € par an. Comme le prix moyen de l’occasion est 50% le prix du neuf, ça évite de payer 4000 € de produits, soit une moyenne de 2000 € économisés par an par foyer.

Acheter d’occasion ne serait-ce qu’un t-shirt économise 2700 litres d’eau, des milliers de kilomètre de transport, et limite l’utilisation de produits de traitement, qui ne sont utilisés qu’une seule fois (source). Quand au hi-tech son impact est énorme notamment en tant qu’utilisations des ressources (source Ademe).

Où et comment ?

Acheter d’occasion n’est pas nouveau mais s’est démocratisé notamment grâce aux sites d’occasion tels que Le Bon Coin, eBay, Vivastreet…  Certaines places de marché comme Price Minister ou même Amazon possèdent également de nombreux produits d’occasion en plus de leurs catalogues de produits neufs.

Les Brocantes et vide greniers sont bien sûr les évènements idéaux pour dénicher des produits à des prix souvent dérisoires. Elles sont référencées sur des sites spécialisés comme TousVoisinsBrocABrac, ou encore Vide-Greniers.org. Personnellement, je donne chaque année à mon fils de 5 ans un sac de pièces pour un total de 5 à 10 €, et il achète lors de la brocante du quartier un bon paquet de jouets avec… Jouets qu’on revendra à la prochaine brocante, la boucle est bouclée.

Côté achat, on pourra aussi se retourner vers les ressourceries, qui sont des magasins d’occasion permettant de trouver des objets à des prix très réduits, objets qui ont été offerts par des donneurs (voir une interview en vidéo à propose d’une ressourcerie à Paris que j’ai réalisée).

Pour aller plus loin…

Maintenant que vous êtes convaincu(e) du bien fondé de l’occasion, peut-être qu’il vous a effleuré l’idée d’offrir vos prochains cadeaux d’occasion ? A l’heure actuelle, cela reste encore un sujet délicat car ce n’est pas dans les meurs, et que la/le destinataire dudit cadeau pourrait estimer que l’on la/le néglige… Mes conseils :

  • Si l’écologie est au coeur de vos préoccupations, expliquez-le… Peut-être même en amont de l’anniversaire/la fête afin que la personne ne soit pas surprise
  • Si le produit est cool, dîtes qu’il n’existe qu’en vintage (occasion) ou que cette version vintage a plus de valeur que la version neuve « cheap »
  • Et si c’est un enfant, peut-être qu’il ne se posera même pas la question et sera simplement content du cadeau, alors n’amenez pas le sujet sur la table inutilement.

Personnellement, j’ai prévu de prévenir les amis et famille que dorénavant j’offre soit du temps/une expérience, soit un produit d’occasion. Idem pour les cadeaux que je reçois : ma compagne m’offre une journée de grand ménage de la maison tous les deux, un de mes amis a coutume de m’offrir une aprem de bricolage… Et cela me convient parfaitement !

Et si, comme, moi, vous n’avez pas le temps de mettre des dizaines de produits sur le Bon Coin, quid de donner ? En plus de vous faire gagner du temps, cela sera un geste social bien sympathique. Bientôt j’écrirai un article sur le sujet.

L’occasion, c’est la classe 🙂

Pour finir, un petit clip humoristique. Les paroles sont en anglais mais pour résumer : le chanteur assume sa dégaine car ça lui a coûté 0,99$. Second degré ? Pas forcément si on en croit les paroles.

 

 

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *