Comment choisir le meilleur miel

Choisir le meilleur miel est un acte bon à tous les niveaux : il sera meilleur au goût, plus intéressant d’un point de vue nutritif, et plus respectueux des abeilles et des écosystèmes. A vos cuillères !

Pourquoi bien choisir son miel est-il si important ?

Bien choisir son miel est un acte décisif pour la planète : depuis la fin du 20e siècle, de nombreux apiculteurs ont signalé une hausse de la mortalité chez les abeilles. Des études pour comprendre ce phénomène ont été menées récemment et celles-ci mentionnent divers facteurs qui pourraient expliquer cette situation (plus d’infos à ce sujet sur bio-dynamie.org). Les pesticides à base de néocotinoïdes sont les premiers à être pointés du doigt, mais les scientifiques mentionnent aussi la perte de diversité florale ainsi que le manque de diversité génétique chez les abeilles.

Hors ces petites butineuses sont essentielles au bon fonctionnement de l’écosystème : dans le monde, 80% des plantes et fleurs sont pollinisées par les abeilles. En France, 70% des plantes dépendent de ces insectes (Source Inra). Autant dire qu’on a tous intérêt à bichonner les abeilles !

Cette forte mortalité chez les abeilles se répercute sur la production de miel. En France, depuis déjà quelques années, la production française de miel subit de fortes baisses. 2016 et 2017 ont été marquées par une production de miel particulièrement basse chez les apiculteurs français. A titre d’illustration, en 2016, la France ne produisait que 9000 tonnes de miel, ce qui représente un recul de 33,5% par rapport à la production en 2014 (Source sur Le Monde).

Malgré cette baisse de la production, les français continuent à consommer tout autant de miel. En 2013, ce sont 40 000 tonnes de miel qui régalèrent les foyers français. (Source : Planetoscope). En effet, plus de 60% du miel que l’on consomme en France est importé. Il vient de nos voisins de l’Union Européenne mais aussi d’Argentine ou de Chine. Importer du miel sur de si longues distances a bien sûr une empreinte carbone élevée au niveau du transport, mais surtout, ce miel importé est souvent de moins bonne qualité. En effet, certaines études ont montré que des miels chinois n’étaient pas purs et étaient coupés avec des sirops sucrés (Source : le Monde).

Certains modes d’élevage des abeilles sont plus respectueux pour ces insectes que d’autres. Ils sont plus favorables à leur santé et à leur survie notamment durant l’hiver et donc meilleurs pour le bon fonctionnement de l’écosystème… Voyons-voir comment on peut les aider à nous aider 🙂

Comment bien choisir son miel ?

Choisir un miel local

Un premier conseil auquel vous avez déjà l’habitude est de choisir un miel local. Il y a des ruches partout sur le territoire français… même sur le toit de l’opéra de Paris ! Donc pas de panique si vous vivez en ville, le miel urbain est tout aussi excellent que le miel produit en campagne. D’autres diraient qu’il est encore meilleur puisque les abeilles butinant en ville n’ont pas affaire aux pesticides qui sont généralement utilisés massivement dans l’agriculture conventionnelle.

Bien que peu encadrée, la production de miel français répond à plus de normes que la production dans certains gros exportateurs de miel comme la Chine.

Acheter du miel français, c’est bien, acheter du miel chez un petit apiculteur local, c’est encore mieux. Privilégier l’achat de miel en direct chez un apiculteur vous permettra sûrement d’en apprendre plus sur le type d’élevage qu’il pratique. Dans l’idéal, on cherchera un apiculteur pas trop loin de chez soi qui pratique l’élevage raisonné des abeilles. Dans ce type d’élevage, l’apiculteur nourrira peu ou pas ses abeilles au sucre, celles-ci consommeront plutôt leur propre miel. En conséquence, il pratiquera aussi la récolte raisonnée de miel, il s’agit d’en laisser suffisamment aux petites butineuses pour qu’elles puissent se nourrir pendant l’hiver. Ainsi, il sera parfois impossible de récolter du miel certaines saisons si la colonie n’en a pas produit en surplus. Il est aussi meilleur pour la santé des abeilles que les reines ne soient installées artificiellement dans la colonie.

Acheter du miel bio ?

Si l’on pas le temps ou l’occasion de se rendre directement chez l’apiculteur, on peut également acheter du miel bio en magasin supermarché. Attention cependant, il faut savoir bien examiner les pots, car la législation française n’impose pas de noter la provenance exacte du miel et vous trouverez seulement une mention vous indiquant si le miel vient de l’Union Européenne ou d’ailleurs. Il faut plutôt se fier à la mention « récolté et mis en pot par l’apiculteur » qui tout au moins devrait vous éviter d’acheter du miel produit dans un élevage intensif d’abeilles. Enfin, ouvrez bien les yeux chez vos petits commerçants, il arrive souvent que certains d’entre eux revendent le miel de petits apiculteurs.

Le bon prix du bon miel ?

J’avoue, j’ai une chance énorme, ma belle-mère produit elle-même du miel et je peux vous garantir qu’il est d’une qualité exceptionnelle et  d’un rapport qualité-prix imbattable 😀 Pour la majorité d’entre nous cependant, il faudra l’acheter car produire son propre miel n’est pas option envisageable…

Un kilo de « miel » chinois (souvent frelaté) brut revient 3 à 4 fois moins cher que le miel français de qualité. Cependant, personnellement je pense que même pour les revenus modestes, payer le prix français reste jouable dans la mesure où on ne mange pas des kilos de miel chaque jour et qu’on peut faire des économies sur d’autres denrées que l’on consomme beaucoup plus régulièrement (j’écrirai un article spécial un de ces jours « être écolo et fauché » : manger bien pour pas cher, c’est possible).

Comparatif des meilleurs miels

N’ayant pas les moyens ni la prétention de faire moi même un comparatif en laboratoire, je vous donne ici quelques liens de comparatifs relativement exhaustifs et faits par des professionnels :

  • Comparatif sur JeConsommeResponsable.fr (site de l’Institut National de la Consommation) donne un classement des meilleurs miels en prenant en compte les mesures physico-chimiques, l’adultération (modification volontaire du produit), présence ou non de pesticides, fermentation et conservation, et analyse pollinique
  • Le comparatif des miels sur UFC que choisir (article payant), un test complet de nombreux miels permettant de se faire une idée avant achat.

Comment aider les abeilles ?

Si vous vous sentez une âme de sauveur d’abeilles, il y a d’autres gestes que vous pouvez faire pour le bien-être de ces insectes. Voici quelques actions simples en vrac :

  • planter des fleurs
  • pratiquer la coupe tardive des haies et espaces verts (personnellement on a laissé notre pelouse non tondue toute l’été et il y avait plein de fleurs et d’abeilles qui butinaient)
  • il vous est aussi possible de parrainer une ruche, c’est bon pour l’environnement et ça vous assure de délicieux pots de miel toute l’année.
  • enfin, si vous avez un côté aventurier, pourquoi ne pas installer un nichoir pour abeilles sauvages dans votre jardin ?
  • n’utiliser aucun insecticide chimique dans votre jardin

Plus on aura d’abeilles, plus cela aura un impact positif sur la planète tout en permettant plus de production de miel, et donc a terme potentiellement des prix moindres à qualité identique 🙂

Et vous ?

Si vous êtes déjà un.e amoureux.se des abeilles qui s’implique pour leur bien-être, partagez votre expérience dans les commentaires. Faites de même si vous connaissez d’autres astuces qui peuvent aider les petites butineuses !

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

2 réflexions sur « Comment choisir le meilleur miel »

  1. Le vrai miel normalement cristallise avec le temps (~2 mois) sauf les miels particuliers qui contiennent beaucoup de fructose (miel d’acacia, par exemple). Si il est chauffée plus que 40° il change la structure est reste liquide MAIS il degrade parce que la chaleur détruit les qualités bienfaitrices du miel!!! C’est pour ça je n’achèterais jamais du miel liquide vendu dans les commerce, qui est été pasteurisés ou chauffé à de fortes températures, tuant ainsi beaucoup des enzymes qui font de lui un super aliment. Et je ne vous conseille pas non plus 🙂

  2. Merci pour ton commentaire de spécialiste 🙂

    En effet les miels liquides du commerce sont généralement chauffés donc ont perdu beaucoup de leurs bienfaits… Il faut acheter chez le petit producteur qu’on vous dit ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *