Se laver au (vrai) savon de Marseille

Aujourd’hui nous avons tous tendance à se laver au savon liquide, pourtant les « pains de savon » (non, ça ne se mange pas à part chez les Dalton) ont beaucoup d’avantages.

 

Pourquoi utiliser un pain de savon de Marseille ?

  • 150 g de déchets plastique en moins chaque année, dans mon cas
  • Pas de produits chimiques : les pains de savon ne nécessitent pas de conservateurs (notamment les parabens décriés)
  • Pas d’huile de palme
  • Plus d’hygiène que le savon liquide : les savons liquides contiennent beaucoup d’eau ce qui est une place idéale pour faire proliférer les microbes, là où le savon de Marseille est sec la plupart du temps

Comment bien choisir et bien utiliser son savon ?

  • Achetez en vrac un savon de Marseille, si possible dans un magasin de confiance (je l’ai personnellement acheté dans un magasin bio) pour éviter les « faux savons de Marseille » car l’appellation n’est pas contrôlée. En cas de doute demandez les ingrédients et évitez les composés avec de l’huile de palme (le nom contient « palmate » ou « palm »)
  • Prenez un modèle surgras pour éviter de déssécher la peau. Celui que j’ai choisi contient 72% d’huile d’olive
  • Posez-le sur une surface aérée type porte savon pour éviter qu’il nage 24h/24 dans de l’eau afin d’éviter la prolifération des bactéries
  • Préférez si possible une saponification à froid 

Pour finir, évitez le savon Camux 🙂

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

2 réflexions sur « Se laver au (vrai) savon de Marseille »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *