Mon empreinte carbone d’après WWF

J’ai découvert ce calculateur d’empreinte écologique sur le site de la WWF Suisse (mais qu’on a le droit d’utiliser en France, bien sûr, seule la devise change). En voici les résultats bruts, et mes conclusions personnelles 🙂

 

Mon empreinte personnelle d’après WWF

Voici tout d’abord les résultats fournis par le site WWF, qui n’engage que leur parole 😉 Il ne s’agit pas du tout de m’envoyer des fleurs (d’ailleurs il n’y a pas de quoi, voir plus bas)

Bravo! Vous êtes bien meilleur(e) que la moyenne suisse. Nos écoconseils sont là pour vous permettre de réduire encore votre empreinte. Vous pouvez également parler autour de vous de ce que vous faites afin de convaincre d’autres personnes de changer peu à peu de mode de vie.

Mon résultat : 8,98 tonnes de CO2

Moyenne suisse : 13,51 tonnes de CO2

Moyenne mondiale : 7,41 tonnes de CO2

 

Si l’ensemble de la population mondiale vivait de manière aussi exemplaire, nous n’aurions besoin que de 2,06 Planètes.

Mes remarques personnelles : je suis au delà de la moyenne mondiale, et pour cause : l’ensemble des « pays développés » dépensent bien plus de ressources que les pays « en voie de développement ».

Mes remarques et réponses au questionnaire

Alimentation

Q1 : Sur l’ensemble des fruits et légumes que vous achetez, quelle proportion sont de saison? 

La quasi-totalité des fruits et légumes que j’achète sont à la fois de saison et produits localement.

Q2 :A quelle fréquence consommez-vous du lait ou des produits laitiers tels que le yogourt, le fromage, le beurre ou la crème?

1 à 3 fois par semaine. Remarque : j’essaie de supprimer 100% des produits à base de lait de vache.

Q3 : A quelle fréquence mangez-vous des plats contenant des œufs (flans, gâteaux, mayonnaise,…) ?

Plus de 2 fois par jour (je mange 2 oeufs par jour tous les jours pour m’assurer protéines et vitamine B12 sans prendre de suppléments alimentaires).

Q4 : A quelle fréquence mangez-vous des plats contenant de la viande ou du poisson (spaghetti bolognaise, bagel au saumon,…)?

Jamais (végétarisme, végétalisme)

Q5 : Aliments de base : la base de notre alimentation est habituellement composée de denrées végétales. Celles-ci nous apportent principalement des glucides (produits céréaliers, pommes de terre, etc.), mais aussi des huiles végétales. Ces produits ont tous un impact similaire sur l’environnement – y renoncer ne serait pas raisonnable car ils font partie intégrante d’une alimentation saine et équilibrée.

Q6 : Lorsque vous faites vos courses, quelle proportion de produits certifiés achetez-vous (bio, MSC, commerce équitable)?

Je cuisine presque exclusivement avec des produits certifiés

Remarques : j’achète presque uniquement du bio en vrac.

Q7 : A quelle fréquence jetez-vous des aliments abimés ou périmés?

Presque jamais

Mobilité

Q8 : Combien de kilomètres parcourez-vous chaque année à titre privé avec une voiture ou une moto (en tant que conducteur ou passager)?

Entre 2 000 et 7 500 km

Q9 : Quel type de carburant alimente le véhicule que vous utilisez habituellement?

Essence / diesel / hybride

Q10 : Quelle est la consommation réelle de carburant de la voiture que vous utilisez généralement à titre privé (en l/100 km)?

Entre 4,5 et 6 l (14 kWh)/100 km

Q11 : Combien de kilomètres parcourez-vous chaque semaine en transports en commun (train, bus, tramway)? Comptabilisez les trajets effectués pour vos loisirs et vos courses et pour vous rendre sur votre lieu de travail, à l’exception des déplacements professionnels.

Moins de 60 km. Remarque : je fais mes courses exclusivement à pied. Je vais au bureau 2 jours par semaine en vélo ou transport en commun. Le reste du temps je travaille à la maison.

Q12 : Sur les cinq dernières années, combien d’heures de vol avez-vous effectuées en moyenne chaque année à titre privé?

Entre 8 et 15 heures au total. Remarque : je trouve cette question biaisée, car à titre professionnel je fais Paris -> Los Angeles (25 heures de vol au total) et ça dégomme mon impact CO2 sur l’environnement et je trouve honnête de le comptabiliser ici. L’effort que j’ai fait au niveau de mon entreprise en 2017 est d’être parti seul au salon professionnel à Los Angeles cette année, au lieu de 2 personnes les autres années.

Q13 : Au cours des cinq dernières années, combien de jours en moyenne avez-vous passés à bord d’un bateau de croisière?

Je n’ai effectué aucune croisière ces dernières années

Logement et énergie

Q14 : Quel est le type de chauffage que vous privilégiez pour votre domicile en hiver?

Chauffage au gaz naturel

Q15 : Quelle norme s’applique à votre logement?

Année de construction antérieure à 1980. Remarque : le site de WWF ne me demande pas si j’ai fait des travaux d’isolation ce qui à mon vis change pas mal la donne (j’ai installé des fenêtres neuves double vitrage).

Q16 : Quelle est la superficie de votre logement (surface habitable à chauffer du domicile principal et du logement de vacances hors garage, cave et grenier)?

Entre 151 et 200 m². Remarque : c’est trop grand pour un couple avec un enfant (certes avec mon bureau, mais quand même), à ce niveau là on pourrait progresser.

Q17 : Combien de personnes vivent sous le même toit que vous?

3 personnes

Q18 : A quelle température chauffez-vous votre domicile?

Environ 21 °C. Remarque : c’est trop, mais je ne veux pas me fâcher avec ma famille… En solo, je vis dans le froid (19 °C) y compris dans mon bureau, et je suis vu comme un alien par mes collègues.

Q19 : Dans quel type de logement vivez-vous?

Maison individuelle

Q20 : Etes-vous propriétaire de l’appartement ou de la maison dans lequel/laquelle vous vivez?

Propriétaire

Q21 : Comment chauffez-vous l’eau?

Chauffe-eau électrique. Remarque : c’est probablement un axe d’amélioration car notre chaudière est déjà à gaz. Seul hic de la chaudière à gaz : il n’y a plus de limite d’eau chaude ce qui pourrait pousser ma compagne à prendre des douches encore plus longues…

Q22 : Quelle est la classe énergétique (en majorité) de votre système d’éclairage et de vos principaux appareils électroménagers (réfrigérateur, congélateur, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge)?

Minimum A+

Q23 : Quels appareils de réfrigération possédez-vous?

Combiné réfrigérateur-congélateur (à deux portes) ou réfrigérateur avec petit compartiment de congélation combiné à un congélateur

Q24 : Comment lavez-vous généralement votre linge?

30 °C et moins pour plus de la moitié du linge, 60 °C exceptionnellement

Q25 : Comment faites-vous sécher votre linge?

Sur la corde à linge

Q26 : Pour les appareils électroniques de divertissement, la bureautique personnelle, le téléphone et les petits appareils, le calculateur s’appuie sur des valeurs moyennes afin de rester aussi court que possible.

Q27 : Quelle place occupe l’éco-courant certifié «naturemade star» dans votre foyer?

Mon foyer n’est pas alimenté en éco-courant. Remarque : je compte éventuellement passer chez Enercoop.

Q28 : Réseaux d’alimentation et d’évacuation. Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, votre logement est automatiquement raccordé à des réseaux d’alimentation en eau potable et en électricité et à des systèmes d’évacuation (comprenant des installations de traitement des eaux usées, des usines d’incinération des déchets et des systèmes de recyclage pour les journaux, le carton, etc.). Remarque : on aurait pu quand même prendre en considération le fait que je génère peu de déchets, mais je comprends bien que ça complique le sondage.

Habitudes de consommation

Q29 : Quelle somme dépensez-vous chaque mois pour acheter des habits ou des chaussures?

Je consomme très peu (mes dépenses de consommation s’élèvent à moins de CHF 20 par mois)

Q30 : Quelle somme dépensez-vous chaque mois pour les loisirs et la culture (animaux domestiques, abonnement à une salle de sports, journaux et magazines, cinéma, équipements électroniques de divertissement, forfaits loisirs, activités, etc.)?

Je consomme très peu (mes dépenses de consommation s’élèvent à moins de CHF 50 par mois)

Q31 : Quelle somme dépensez-vous chaque mois pour acheter du mobilier ou de l’électroménager?

Je consomme très peu (mes dépenses de consommation s’élèvent à moins de CHF 25 par mois). Remarque : on a acheté un lave vaisselle à 800 € A+++ garanti à vie, qui devrait durer 10 à 20 ans, soit 40 à 80 € par an de dépense équivalente.

Q32 : Quelle somme dépensez-vous chaque mois pour vos repas au restaurant, à la cantine ou au fast-food ainsi que pour les nuits passées hors de chez vous?

Je consomme très peu (mes dépenses de consommation s’élèvent à moins de CHF 50 par mois). Remarque : vive les lunchboxes et se faire à manger 🙂

Q33 : Quelle part de votre épargne (économies personnelles, investissements, pilier 3a) investissez-vous dans des entreprises écologiques et durables?

Faible. Remarque : mais ça va changer grâce notamment à Enerfip et bien d’autres que j’ai découvert (un article sur le sujet est en cours).

Q34 : Autres biens de consommation : Considérés séparément, les autres biens de consommation comme les produits cosmétiques ou d’hygiène, les médicaments et les produits paramédicaux ainsi que les services éducatifs et assimilés ont un impact sur le climat relativement réduit, mais peuvent jouer un rôle plus important si on les additionne.

Q35 : Bâtiment. Les émissions de CO2 liées à la construction de votre immeuble/maison sont calculées à titre estimatif à partir des données indiquées et du nombre de personnes dans votre foyer ainsi que de la surface nécessaire.

Q36 : Services publics. Les services publics liés à la santé (hôpitaux, hospices pour personnes âgées, etc.), à la défense et à la police ainsi qu’aux infrastructures et aux autres services sont à votre disposition 24 heures sur 24, que vous en ayez besoin ou non. Vous n’avez donc aucune influence directe sur les impacts sur l’environnement qui y sont liés. Mais vous pouvez obtenir une réduction de ces impacts en agissant pour que les mesures politiques correspondantes soient prises.

 

Mes conclusions personnelles

Ils ont beau me dire « bravo », tant que je ne suis pas sous « 1 planète » je ne serai pas satisfait 😉

Comment y arriver ?

Je « consomme 2,06 planètes » en rejetant 8,98 tonnes de CO2 par an, j’en déduis que je devrais baisser mon impact à 4,36 tonnes de CO2 par an pour ne pas dépasser une planète par an et donc avoir un bilan durable.

  • Le plus gros axe est de prendre moins l’avion. Cette année, pas de voyage à l’autre bout du monde, on va passer des vacances locales. D’après WWF on économisera 1,7 tonnes de CO2.
  • Supprimer les produits laitiers : pour le végétarien que je suis cela représenterait 100 kg de CO2 en moins
  • Prendre le train pour aller à la montagne : 70 kg de CO2 économisés
  • Chauffer davantage au bois (?) – d’après WWF le tout bois baisserait de 1 tonne de CO2 par an. En faisant un mix bois/gaz on peut imaginer 200 kg de CO2/an de moins. Mais surtout, installer des vannes des chauffages (Netatmo, pour ne pas les nommer) afin d’éviter les oscillations de température et limiter la consommation globale.
  • Changer le fournisseur électrique pour passer en éco-courant : 60 kg/an de CO2 en moins.
  • Investir 25% de mon épargne dans des entreprises à impact positif sur l’environnement (30 kg de CO2 en moins).

D’après ce nouveau calcul, je serais à 6,02 tonnes de CO2 (1,38 planètes), en dessous de la moyenne mondiale à 7,41 tonnes de CO2 🙂 Ya plus qu’à !

Et vous ?

Vous avez fait le test ?

Partagez ici vos résultats et n’oubliez pas que ce n’est pas un concours ! 🙂

 

 

 

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *