L’investissement dans le développement durable & l’énergie renouvelable, avec Enerfip

Investir de manière socialement responsable en tant que particulier dans les énergies renouvelables, c’est ce que propose Enerfip, la plate-forme de financement participatif dédié aux énergies durables.

Retranscription de la vidéo

Bonjour, je suis Pauline Georgel, d’Enerfip. Nous sommes une plateforme de financement participatif dédiée aux énergies renouvelables.

On permet aux investisseurs d’investir dans des projets d’énergies renouvelables, qu’ils connaissent, dont ils ont toutes les informations, parfois juste à côté de chez eux, afin de cibler leur épargne et savoir à quoi elle sert.

Ce n’est pas du tout un fonds, vous investissez vraiment directement dans les projets. Vous choisissez le projet dans lequel vous souhaitez investir, et nous, nous sommes simplement un canal par lequel passe votre investissement vers le projet, directement.

On existe depuis 2014. Le temps d’être agrées par l’autorité des marchés financiers, de préparer la plateforme et notre site internet, on a fait notre première collecte en septembre 2015, et depuis, on a financé 32 projets, pour 7 200 000 euros, et on a une communauté de 5000 personnes.

On arrive à financer tous les projets, les gens peuvent investir à partir de 10 euros, et sans limite maximale. Donc certains investissent dans chaque projet pour 10 euros, d’autres investissent uniquement dans un projet, mais parce que celui-ci leur parle particulièrement et ça sera une plus grosse somme. Donc cela est très varié.

Quel rendement moyen ?

Alors ça je n’ai pas le droit de vous le dire (rires). C’est entre 4 et 7 %.

Quels risques ?

  • Les risques sont des risques de pertes en capital. Si la société dans laquelle vous avez investi fait faillite, vous perdez votre capital. Maintenant, le rôle d’Enerfip, c’est de sélectionner les projets, et les sociétés, autant aux niveaux techniques que financiers, pour s’assurer de la fiabilité du projet et de sa sécurité. Nous n’avons pour le moment eu aucun défaut de paiement. On fait tout pour que ça ne soit jamais le cas. On met en place des garanties parallèles si nécessaire.
  • Et puis il y a ensuite un risque d’illiquidité, puisque si vous avez besoin de votre investissement, de récupérer votre argent investi, les obligations sont cessibles, les actions sont vendables, mais c’est compliqué et il faut trouver la bonne personne au bon moment qui veut vous les racheter.

Les avantages fiscaux ?

Vous ne bénéficiez pas d’avantage fiscal, c’est imposable. A partir de janvier 2018, c’est la flat tax qui s’applique, c’est-à-dire qu’au maximum, c’est 30 % de fiscalité. Sur un projet rémunéré à 4 ou 7 % [brut], ça reste très intéressant. On peut avoir une défiscalisation mais ce n’est pas parce qu’il s’agit d’énergies renouvelables ou d’une plateforme de financement participatif, c’est grâce aux PEA – PME…

[Jusqu’à aujourd’hui, NLDR] tous les projets trouvent un financement. Maintenant, grâce aux prêteurs qui souhaitent investir, parfois les collectes partent très très vite. On a parfois une forte demande, et donc une collecte de 200 000 euros pourrait partir en deux heures par exemple. Donc parfois les gens sont assez frustrés, et donc se lèvent tôt le matin et mettent le réveil (rires), pour s’assurer d’avoir une place. Mais il s’agit là des petites collectes. Sur les plus grosses, tout le monde y trouve son compte. Maintenant, si vous ne pouvez pas investir sur « ce projet-là », vous en trouverez forcément un autre qui vous conviendra, parce qu’il y a toujours plusieurs projets sur la plateforme.

Un projet doit lever entre 100 000 et 2 500 000 euros. Sachant que pour le moment, nous, le maximum qu’on ait fait, c’est 1 000 000 d’euros.

Des investissements pour des projets personnels ?

C’est surtout professionnel, c’est-à-dire qu’il faut que cela soit porté par une entreprise solide. On a travaillé avec EDFEN, avec Engie, on travaille avec Eolemed  (ce sont les éoliennes en mer) et Quadran. Et puis on travaille aussi avec des porteurs de projets beaucoup plus petits, ou des institutions, par exemple une mairie (la mairie de Luc-sur-Aude), qui a voulu faire un projet photovoltaïque sur un de ses terrains, et qui a souhaité que ce soit un projet entièrement financé par les riverains. Donc nos projets sont très variés.

Quels frais de gestion ?

Alors pour les investisseurs, c’est totalement gratuit. Tout ce qu’ils mettent sur la plateforme est investi. Il n’y absolument aucun frais à aucun moment, que vous récupériez votre argent ou pas, que vous le laissiez sur la plateforme… il n’y a jamais de frais. Ce sont les porteurs de projets qui assument le paiement. Sur votre livret Enerfip, quand vous placez de l’argent sur le livret mais que vous ne l’investissez pas parce que vous attendez un projet qui vous plaît, l’argent est rémunéré à 1% sous forme de bons cadeaux car cette forme évite la fiscalité. Vous êtes obligé de le réinvestir, cet argent, mais ensuite, après le premier investissement vous le récupérez. [Le taux à 1%] est plafonné à 50 000 euros je crois. On propose également des livrets jeunes, c’est-à-dire que les parents peuvent ouvrir des livrets pour leurs enfants, et investir en leur nom. Et du coup, on fait aussi des bons cadeaux. Les grands-parents peuvent offrir pour Noël des bons Enerfip, pour que les enfants puissent investir sur des projets d’énergies renouvelables.

Quelle énergie est la plus financée ?

Alors c’est assez cyclique, en ce moment c’est beaucoup d’éoliennes sur notre plateforme. L’année prochaine on sera les seuls à pouvoir financer les projets CRE 4, qui sont des projets qui répondent à un appel d’offre de l’Etat. Et l’Etat majore le prix de l’électricité, s’il y a du financement participatif. Et puis c’est un montage un peu compliqué, on a pu avoir une autorisation de l’AMF pour le faire, et donc 2018 sera probablement très solaire pour nous. Nous sommes aussi, en décembre, la première plateforme en France a proposé de la biomasse, donc des centrales de méthanisation. Et donc là on est en train de financer deux projets de méthanisation sur la plateforme. Donc c’est assez cyclique.

Plus d’informations : https://enerfip.fr/

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

4 réflexions sur « L’investissement dans le développement durable & l’énergie renouvelable, avec Enerfip »

  1. Super intéressant ! Nous avons désormais de plus en plus de solutions pour flécher notre épargne vers un avenir sans carburant fossile, donc Halte à la flemme ! De mon côté je n’ai pas des millions, mais ça suffit pour participer. Merci Ecolozen !

    1. Merci Dominique et bonne année 🙂

      Perso je me suis inscrit sur Enerfip et j’ai déjà placé 1000 € sur un projet en cours de validation… Mais je constate qu’à l’heure à laquelle j’écris ces lignes, il n’y a pas assez d’offres pour les investisseurs, d’autant plus que certains investissements sont réservés à des habitants locaux (ex : éolienne dans un village), je trouve le principe bien (investir local donc impliquer les populations) mais ça limite les possibilités pour un investisseur parisien comme moi 😉 A suivre !

  2. j’aimerais investir dans un projet (turbine ) dans les Vosges nous avons des lacs, de l’eau, des rivières mais peu de turbine. Le solaire est il plus rentable?

    merci pour vos raiponce Bernard

    1. Bonjour Bernard,

      De ce que j’ai compris, en France toutes les zones ou presque qui pouvaient abriter de l’hydroélectrique le font déjà. Les rivières ont un débit trop faible pour générer assez d’électricité et justifier l’installation d’une centrale hydroélectrique. Du coup ce qui se développe le plus c’est le solaire et l’éolien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *