Comment recycler le surplus de terre des chantiers

Trouver de la terre de remblais, ou gérer le surplus de terre d’un chantier peuvent représenter un défi pour l’entrepreneur animé d’écologie. Aujourd’hui, des sociétés proposent ainsi des solutions de réutilisation par le retraitement ou de recyclage, afin de pallier les conséquences écologiques et sanitaires que peut avoir la non-gestion d’un déchet. 

Retranscription de l’interview

Hesus Store est une plateforme digitale qui s’adresse aux entrepreneurs des travaux publics et de la construction. Elle a pour but de gérer leur surplus de terre. La problématique est notamment présente aujourd’hui en région parisienne, suite au chantier du Grand Paris (NDLR : projet de réseau de transport public composé de quatre lignes de métro automatiques autour de Paris).

Cette société propose à ses clients une réutilisation des terres en circuit court, grâce au réemploi sur d’autres chantiers. Une communauté, animée par une plateforme, agit activement en ce sens et permet de s’échanger les terres. Des solutions de recyclage (prétraitement) sont aussi possibles, afin de ressortir le matériau sous une autre forme. Des solutions de valorisation sont aussi proposées, notamment le réaménagement de carrière, pour créer par exemple des bases nautiques et des bases de loisirs, qui auront en outre un vrai impact social.

 

Le processus se déroule en plusieurs étapes :

 

  • L’information est tout d’abord centralisée, à la manière d’une plateforme telle que « Leboncoin ». Les informations concernant les évacuations et les besoins de terres sur un domaine seront centralisées auprès d’une même plateforme.
  • L’aspect logistique sera ensuite optimisé le plus possible. Pour cela, on tentera de minimiser le nombre de camions sur les routes en ayant recours au fluvial (NDLR : aussi appelée logistique douce). On veillera également à diminuer dans la mesure du possible les temps de roulements à vide des camions sur la route, avec des solutions logistiques partenaires.
  • Enfin, on veillera à tracer tout ce processus : en effet, la réutilisation des terres est un procédé écologique, mais les terres n’en demeurent pas moins un déchet. Le déchet peut donc toujours entraîner des problèmes sanitaires et écologiques. Hesus Store veille donc à conserver une éthique et une traçabilité complète sur l’aspect chimique des terres, et sur l’aspect contenant. Il sera ainsi essentiel que le camion soit vidé au bon endroit, la société vérifiera à cette fin la bonne évolution des choses sur les chantiers, et le bon développement des flux afin de développer une économie plus douce, et plus raisonnée.

En savoir plus : http://www.hesus.eu/fr/accueil/

 

Partagez votre amour pour la nature 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *